Le mouvement espagnol 15-M (Indignados)

Le mouvement 15-M a commencé dans la foulée d’une manifestation à Madrid le 15 mai 2011. Certains des participants ont décidé de poursuivre la protestation en campant sur la place principale de Madrid. Comme l’a fait Occupy, le mouvement 15-M a rapidement évolué d’un mouvement de protestation vers un projet de construction d’un nouveau modèle de société. Maintenant il rassemble des petits groupes qui travaillent sur des solutions à divers problèmes. Il existe des coopératives qui traitent du travail, du logement, de l’énergie, de l’éducation, des finances, de l’alimentation, etc. et un réseau de collaboration relie les différentes coopératives. L’objectif est d’aboutir à un changement structurel de la politique au niveau mondial ; le mouvement fonctionne selon les principes d’inclusion, d’horizontalité, d’intelligence collective, de respect et de non-violence. Les manifestants ont en commun un rejet des coupes sociales, des politiciens espagnols, du système politique, de la corruption politique, du capitalisme, des banques et des banquiers ; ils sont en faveur de ce qu’ils appellent les droits fondamentaux : un toit, un travail, une culture, la santé et l’éducation.

« Des milliers de groupes de travail partout dans le monde se réunissent chaque semaine dans des bibliothèques, des centres communautaires, des églises, des cafés et des bureaux pour partager leurs compétences et leurs ressources. Ils sont déjà en train de créer les écoles, les hôpitaux, les maisons, les quartiers, les villes et les rêves des 99 %. C’est le début de l’occupation d’un campement qui ne sera jamais délogé : le monde. » [Luis Moreno-Caballud et Marina Sitrin, Le camp c’est le monde : Mise en relation des mouvements Occupy et du mouvement espagnol du 15 mai.]

Laisser un commentaire