Audition citoyenne sur les ovnis

« Si le Congrès ne fait pas son travail, le peuple le fera », tel était le leitmotiv lors de l’audition citoyenne sur la Divulgation , qui s’est tenue au Club national de la presse de Washington du 29 avril au 3 mai 2013, et qui a été diffusée en direct dans le monde entier. Pour tenter de mettre fin à « l’embargo du gouvernement sur la vérité » concernant l’existence des ovnis, et grâce au soutien d’un mécène canadien, le coordinateur du groupe de recherche paradigm a conçu la rencontre sur le modèle d’une audition au Congrès. Des chercheurs, des scientifiques et d’anciens membres du gouvernement, de l’armée et du renseignement, ont témoigné pendant trente heures devant un ex-sénateur et cinq anciens membres du Congrès des Etats-Unis qui ont été visiblement impressionnés par ce qu’ils ont entendu. Les archives filmées de cette « audition » sont disponibles, et un film est prévu.

En novembre 2011, la Maison Blanche a nié qu’il puisse exister une vie en dehors de notre planète ou que la preuve en soit cachée au public. Les témoins sont venus de dix pays : Etats-Unis, Canada, Europe, Amérique du Sud et Chine. Ils ont parlé avec autorité tranquille et dignité. Différents groupes de travail ont abordé la dissimulation des autorités sur des sujets comme la désactivation de missiles nucléaires, Roswell, les témoignages des pilotes, et la technologie.

Un officier de police en activité au Royaume-Uni, qui a recueilli 430 rapports secrets d’ovnis impliquant plus de 940 policiers retraités ou en service, a demandé avec force que le voile du secret soit levé. Par contre, des chercheurs d’Amérique du Sud ont déclaré que l’existence des ovnis est ouvertement admise dans leur pays.

Au fur et à mesure de la semaine, les médias ont lentement commencé à réaliser l’importance de l’évènement et sont devenus moins médisants. Le journal britannique Daily Telegraph a parlé d’un « véritable exercice américain de démocratie représentative ». Le Comité a signé un communiqué appelant à une conférence mondiale organisée par l’Assemblée générale des Nations unies pour examiner la preuve d’une présence extraterrestre sur Terre. L’ancien ministre canadien de la Défense , Paul Hellyer, a déclaré : « La vraie monnaie du 21 e siècle ne sera pas l’or ou l’argent ou un panier de devises, mais la confiance. Il n’y a qu’une seule façon de regagner la confiance : trouver et dire la vérité. »

[Sources : www.citizenhearing.org  ; www.paradigmresearchgroup.org ; www.telegraph.co.uk]

Laisser un commentaire