Chili : manifestations pour une éducation gratuite

En avril 2013, 150 000 manifestants ont envahi les rues de Santiago, la capitale du Chili en agitant des drapeaux et en scandant des slogans pour une éducation gratuite.

Les médias locaux ont déclaré que cette manifestation était parmi les plus importantes de ces deux dernières décennies. Cette campagne pour la réforme du système d’éducation constitue le plus grand mouvement de protestation depuis le retour à la démocratie au Chili, en 1990. Il s’agissait de la première manifestation nationale en 2013, et 250 000 personnes y ont pris part à travers tout le pays. Camilla Vallejo, responsable du mouvement des étudiants, a déclaré aux médias locaux : « Ceci montre que le mouvement étudiant n’est pas terminé et qu’il va continuer. »

Ces deux dernières années, des manifestations d’étudiants ont paralysé les villes chiliennes. La réforme du système éducatif constitue un thème majeur pour l’élection présidentielle de novembre 2013. Les étudiants affirment que l’enseignement au Chili est profondément injuste car les pauvres n’ont accès qu’aux écoles publiques sous-financées, alors que les étudiants de la classe moyenne ont accès à certaines des meilleures écoles d’Amérique latine.

Dans le budget 2013, le président Pinera a alloué des fonds pour financer des prêts pour étudiants à des taux inférieurs, mais ceux qui militent pour la réforme de l’enseignement déclarent que c’est insuffisant, et ne résout pas les lacunes du système qui conduisent à des écoles publiques sous-financées, des universités privées coûteuses, et des prêts inabordables. Les responsables des mouvements étudiants appellent à une réforme du système fiscal pour que les riches paient davantage et pour que l’Etat reprenne le contrôle des universités publiques pratiquement toutes privatisées, de façon à garantir l’égalité de chacun. Ils soutiennent que le changement viendra lorsque l’éducation ne constituera plus une entreprise à but lucratif et que la participation du secteur privé sera réglementée.

[Sources : BBC News ; www.utsandiego.com ]

Laisser un commentaire