Adsense

Chine : multiplication des manifestations contre la pollution industrielle

Après une manifestation de plus d’un millier de personnes, des responsables de la ville méridionale chinoise de Heshan ont annoncé qu’ils annulaient le projet d’installation d’une usine de traitement de l’uranium estimé à six milliards de dollars. L’installation devait fournir du combustible nucléaire pour les centrales nucléaires existantes et à venir en Chine.

D’après Associated Press, la décision des autorités locales d’annuler le projet est venue après que des manifestants aient défilé dans les rues de la ville voisine de Jiangmen en portant des banderoles et en scandant des slogans tels que « Rendez-nous nos maisons, nous sommes contre les radiations nucléaires. »

Les manifestants étaient particulièrement préoccupés car le site proposé pour l’usine était à moins de 30 km du centre de la ville, a rapporté China Daily. L’arrêt de ce projet fait suite à d’autres mouvements populaires similaires en Chine. En mai 2013, des manifestations à Shanghai ont forcé une entreprise de fabrication de batteries d’annuler les projets de construction d’une usine près de la ville. Après les manifestations d’octobre 2012, les responsables locaux dans la ville orientale de Ningbo ont bloqué les projets d’une société qui voulait produire un produit chimique toxique dans son usine locale. En juillet 2012, après que des milliers de personnes aient manifesté, le gouvernement de la ville de Nantong a bloqué le projet d’un pipeline qui devait servir à déverser dans la mer les déchets provenant d’une usine de papier.

[Sources : Associated Press ; China Daily ; Bloomberg News]

Laisser un commentaire