Un bébé naît avec un Coran dans la main

Le 7 mai 2012, à Ejigbo, dans la banlieue de Lagos (Nigeria), un petit garçon est né tenant un minuscule Coran dans la paume de la main. La mère, Kikelomo Ilori, une chrétienne non mariée, avait essayé d’avorter plusieurs fois après que le père musulman de son enfant l’ait abandonnée. Elle déclara « qu’un prophète lui avait conseillé de ne pas interrompre sa grossesse » car l’enfant qu’elle portait « était unique ». Son Eglise lui avait également conseillé de ne pas pratiquer cet avortement par crainte pour sa santé. Elle renonça donc à avorter et sa grossesse évolua normalement. Le bébé est né après terme, au cours du onzième mois, et oh surprise ! : il tenait un minuscule Coran couvert d’une matière plastique étanche. La sage-femme, Victoria Moses, déclara qu’elle avait pratiqué de nombreux accouchements mais qu’elle n’avait jamais rien vu de pareil : « Je vous le dis, c’est Dieu qui a fait naître ce bébé. »

Alhaji Ashimuyu Omotosho, érudit et imam, a déclaré que c’était l’œuvre de Dieu, et il a ajouté : « Ce qui est surprenant est que la famille de Kikelomo est chrétienne. Cela montre que devant Dieu nous sommes tous Un, mais que lorsque nous venons au monde, nous choisissons et empruntons tous des chemins différents. »

Des foules immenses se rassemblent devant la maison du bébé Abdul en clamant « Allahu Akbar » pour célébrer ce miracle. Le leader de la Société nationale nigérienne islamique Ansarul, qui à présenté l’enfant à une délégation officielle, a noté que c’était « un signe qui annonçait que de bonnes choses allaient se produire dans le pays. »

[Source : www.vanguardngr.com]

Laisser un commentaire