Adsense

Une statuette égyptienne tourne sur elle-même

Le musée de Manchester (G.-B.) est devenu mondialement célèbre pour le mystère de sa statuette égyptienne qui tourne sur elle-même. En février 2013, Campbell Price, l’égyptologue du musée, a remarqué que la statuette vieille de 4 000 ans avait mystérieusement fait un demi-tour. « J’ai remarqué qu’elle s’était retournée. J’ai trouvé cela étrange car elle est dans une vitrine dont je suis le seul à avoir la clé. Je l’ai remise en place, mais le lendemain, elle s’était de nouveau retournée. Même si on ne voit rien à l’œil nu, sur la vidéo en accéléré on la voit clairement tourner sur elle-même. »

Sur la vidéo accélérée, on voit la statuette se retourner de 180° en l’espace de trois jours, dans sa vitrine de verre fermée à clef. Les scientifiques et les commentateurs avancent plusieurs théories pour tenter d’expliquer le phénomène. Certains prétendent que, le mouvement ne se produisant que la journée, c’est la base irrégulière de la statuette et les vibrations des pas des visiteurs et du trafic routier extérieur qui provoquent la rotation de la statuette. Selon une autre théorie, la rotation serait provoquée par une « friction différentielle ». C. Price observe que « cela n’explique pas pourquoi les objets voisins n’ont pas bougé d’un pouce ou pourquoi la statue a soudainement commencé à se déplacer après être restée immobile pendant des années. » Anna Garnett, conservatrice au musée, a déclaré : « La rotation peut être provoquée par les vibrations des gens marchant à proximité, mais il est arrivé que, la salle étant déserte, la statue pivote de 45° en 90 minutes. »

La statuette de 25 cm datant de 1800 ans avant J-C et dédiée à Osiris – dieu de l’au-delà considéré comme « le Seigneur de l’Amour » – a été retrouvée près de la momie d’un fonctionnaire connu sous le nom de Neb-Senu.

Après que le Manchester Evening News eut révélé l’affaire en juin 2013, des milliers de personnes ont afflué vers le musée et la nouvelle a été reprise en Italie, en Allemagne, en Inde, au Japon et en Egypte. Des équipes internationales de télévision ont commencé à arriver au musée pour filmer la rotation de la statuette.

[Sources : Manchester Evening News, The Telegraph, le musée de Manchester, (G.-B.]

Laisser un commentaire