Un astronaute néerlandais plaide pour un mode de vie durable

Astronaute et physicien, Wubbo Ockels (1946‑2014) fut un défenseur infatigable du développement durable et du bien‑être humain. Avant d’être professeur en aé­rospatiale, en ingénierie et technologie durables, il a été le premier Néerlandais envoyé dans l’espace à bord de la navette spatiale de la Nasa, en 1985.

Par la suite, on le connaît pour ses inventions innovantes : il a mis au point un bus électrique pouvant rouler à 250 km/h ainsi que le yacht le plus « durable » au monde.

Peu avant son décès, W. Ockels a écrit une lettre ouverte, un testament pour l’humanité, dans laquelle il déclare : « As­sez ! Nous sommes allés trop loin ! La révolution industrielle nous a amené à un état déplorable, nous passons la nature au bulldozer, nous détruisons notre « support vital ». Nous devons arrêter, nous devons changer, nous devons choisir une autre voie ; nous devons revoir nos vies et nos façons défaire des affaires. »

Il poursuit : « Accueillons l’Age humain. Arrêtons la destruc­tion de la Terre ; la destruction de l’humanité ‑ en fait, notre pro­pre destruction. Que cela soit entendu par toute l’humanité, par chaque individu. Nous devons trouver une nouvelle attitude, une nouvelle culture, un nouvel état d’esprit, une nouvelle unification de l’humanité, pour notre survie. Nous ne sommes pas des abeilles qui inconsciemment bâtissent une ruche, où les individus ne per­çoivent pas leur communauté holistique et son comportement… Non, nous sommes des êtres intelligents qui peuvent voir et observer le comportement de notre communauté. Nous sommes bien conscients de la direction que nous prenons. Nous pouvons diriger l’humanité vers un meilleur futur si nous agissons ensemble. Avec une nouvelle confiance en l’humanité nous pouvons créer une nouvelle « religion » qui nous rassemble tous. »

Le professeur Ockels a conclu avec ce qu’il a appelé « Les commandements de la croyance en L’Energie heureuse de l’huma­nité »

1. L’humanité est inséparable.

2. Le but de l’humanité est de survivre.

3. L’humanité a besoin de la Terre et de la nature.

4. Notre but est de soutenir l’humanité et donc d’aider la Terre et la nature.

5. Nous devons respecter quiconque travaille dans ce but.

6. Nous sommes tous connectés les uns aux autres à travers l’humanité.

7. Chacun est connecté à la nature et à la Terre.

8. Nous sommes tous des astronautes du vaisseau spatial Terre.

9. Ceux qui manquent de respect envers les autres sont irres­pectueux envers l’humanité.

10. L’humanité, la nature et la Terre sont inséparables.

[Source : Algemeen Dagblad, Pays‑Bas]

Laisser un commentaire