Le livre de Federico Mayor Zaragoza The Crime of Silence (extrait)

Le livre de Federico Mayor Zaragoza The Crime of Silence est disponible en téléchargement gratuit sur le site (en espagnol et en anglais). Pour plus d’information : www.fund-culturadepaz.org

« On ne pourra apporter de remède aux maux de ce monde que si les conditions suivantes sont remplies :

  • Si l’on consolide la démocratie et si les leaders politiques reprennent les rênes de la gouvernance au lieu de plier sous la pression des institutions financières, et s’ils parviennent a remplacer une économie basée sur la spéculation par une économie basée sur la connaissance.
  • Si l’on réduit les dépenses militaires pour consacrer plus d’argent au développement global, en augmentant le nombre de personnes qui profitent du progrès.
  • Si les paradis fiscaux sont définitivement supprimés et des mesures financières alternatives sont mises en place, telles qu’une taxe sur les transactions électroniques.
  • Si les groupes ploutocratiques imposés par le partisans du. « globalisme » (les G7, 08, G20) sont dissouts une fois pour toutes ; si les Nations unies sont renforcées et dotées de réels moyens pour accomplir leurs missions de sécurité au niveau mondial, en application des lois internationales, y compris celles de l’Organisation mondiale du Commerce ; si elles garantissent que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international poursuivent les buts pour lesquels ils ont été fondés ; si l’Onu a la capacité de déployer rapidement des Casques bleus plutôt que de rester un témoin passif des génocides et des violations des droits de l’homme, et si les actions des Casques rouges (les « frères humanitaires » des casques bleus) sont coordonnées et orientées vers la réduction de l’impact des désastres naturels ou artificiels.
  • Si l’on décide immédiatement que les drogues n’ont pas de valeur et sont rendues universellement disponibles à des prix raisonnables, comme le sont l’alcool et le tabac. Cette légalisation sera accompagnée, en fonction des circonstances, par des campagnes globales de communication pour décourager d’utiliser des drogues et faire la promotion des traitements pour guérir de la dépendance.
  • Si les citoyens du monde, conscients de leur capacité à participer à distance, cessent d’être passifs pour devenir des acteurs de leur destin. »

(The Crime of Silence, p.21)

Laisser un commentaire