3D et médecines du futur

Source : www.med.wisc.edu ; www.listverse.com  ; www.forbes.com

Les bonnes nouvelles ne font pas toujours les gros titres et certaines découvertes faites en 2015 dans le domaine médical n’ont guère retenu l’attention. Mais, à l’heure actuelle, nous avons tous entendu parler de l’impression 3D avec ses innombrables applications possibles, en particulier dans le domaine de la médecine

En 2015, des médecins de l’Hôpital universitaire de Salamanque, en Espagne, ont effectué la première transplantation de cage thoracique. Cette opération était en elle-même exceptionnelle, mais ce qui l’a rendue unique est le fait que la prothèse thoracique implantée avait été imprimée. Les médecins espagnols expliquent que c’est la première cage thoracique 3D au monde, fabriquée entièrement en titane. Et ils ont déjà implanté la prothèse dans la poitrine d’un patient de 54 ans atteint d’un sarcome de la paroi thoracique. Les médecins avaient auparavant enlevé des parties de la cage thoracique du patient afin d’accéder aux tumeurs présentes et empêcher une éventuelle propagation du sarcome.

La forme du squelette d’une personne étant unique, les médecins avaient décidé de créer avec une imprimante 3D une cage thoracique sur mesure qui soit une réplique exacte de celle du patient. Un scan à haute résolution de la cage thoracique du patient fut réalisée et à partir de là, des implants en titane de certaines parties du sternum et de la cage thoracique ont été imprimées. L’opération chirurgicale liée à la mise en place de la prothèse a été couronnée de succès et le patient est complètement rétabli.

Laisser un commentaire