Adsense

Les peuples font capoter l’accord commercial UE-EU

 

Source : www.euractiv.com ; www.democracynow.org

A travers l’Europe, le sentiment anti-TTIP prend de plus en plus d’ampleur et fait sentir ses effets. En avril 2016, des dizaines de milliers de manifestants sont descendus dans les rues en Europe pour s’opposer à ce qui pourrait être le plus grand accord de libre-échange au monde, le traité transatlantique pour le commerce et les investissements (TTIP) entre les Etats-Unis et l’Union européenne. La résistance au TTIP est féroce en Allemagne, avec des dizaines de milliers de manifestants à travers le pays. Les organisateurs ont annoncé que 90 000 personnes ont participé à un rassemblement de deux jours à Hanovre. Des manifestations ont également eu lieu dans d’autres villes européennes avec 2 000 manifestants à Bruxelles, 1 000 à Madrid et Helsinki, et environ 300 à Varsovie et à Prague.

L’accord commercial Union européenne et Etats-Unis ne viendrait pas simplement réduire les droits de douane déjà très faibles entre les deux parties, mais, d’après les critiques, il porterait surtout atteinte à la réglementation en matière de sécurité et d’environnement et ce, afin de servir les intérêts des entreprises multinationales. La partie la plus controversée de l’accord comprend une clause concernant le règlement des différends entre investisseurs et Etats, qui permet aux entreprises de poursuivre les gouvernements devant des tribunaux qui sont au-dessus du droit national. Les manifestants arboraient des affiches « Les gens ont droit à de la nourriture, pas à des bénéfices » et « Méfiez-vous du piège TTIP – les bénéfices sont pour les entreprises, les pertes pour les peuples ».

Les manifestants ont également exprimé leur colère quant au secret qui entoure les négociations en cours. « Le TTIP entre le continent américain et l’Europe est très dangereux pour la démocratie, pour l’environnement et pour les droits des travailleurs », explique un manifestant.

Les militants en Europe affirment que des intérêts puissants bafouent les consommateurs dans les négociations secrètes. « Nous devons prendre part aux négociations. Ils créent un second système judiciaire, se réunissent dans des lieux secrets avec des délégués commerciaux et décident derrière notre dos. Ils mettent les gouvernements sous pression avec des procès qui portent sur des enjeux de plusieurs milliards de dollars parce qu’ils prétendent qu’ils perdent de l’argent, c’est tout à fait inacceptable et voilà pourquoi je suis totalement contre le TTIP », a déclaré un autre manifestant.

Laisser un commentaire