Des vélos qui dépolluent l’air

L’artiste néerlandais Daan Roosegaarde a conçu une bicyclette qui contribue à dépolluer l’air ambiant. Les vélos aspirent l’air pollué, un système d’ionisation positive le purifie et l’air recyclé est rejeté dans un nuage autour du cycliste.
En décembre 2016, l’« air-pocalypse » a exposé 460 millions de Chinois à un niveau de pollution de l’air six fois supérieur aux préconisations de l’OMS. Les avions sont restés au sol, les écoles ont été fermées, et 24 villes ont été mises en alerte rouge pour pollution extrême.
« Les vélos ont toujours été un symbole de respect de l’environnement et de fluidité du trafic routier, explique D. Roosegaarde, mais ces vélos-là ont une double fonction : ils nettoient l’air tandis que vous pédalez. »
D. Roosegaarde a initié son projet en 2013 pour concevoir et fabriquer des prototypes, parmi lesquels une « tour sans smog » qui purifie l’air dans un parc de Tianjin. L’ionisation positive élimine les particules fines de l’air et l’air purifié est relâché par des orifices sur les côtés.
« A grande échelle, l’environnement et les innovations urbaines nécessiteront toujours des investissements publics d’envergure, explique D. Roosegaarde. Mais je suis trop impatient pour attendre que les changements se répercutent. Le gouvernement agit du sommet vers la base, les ingénieurs, les universitaires, les ONG du bas vers le haut. Avec un peu de chance, nous nous rencontrerons au milieu. »
[Source : theguardian.com]

Laisser un commentaire