Enrayer l’extension d’une mine de charbon

Wendy Bowman, Australie – A 83 printemps, Wendy Bo\ collectait depuis longtemps des données sur les risques sanitaires et la pollution causés par l’exploitation du charbon qui a proliféré dans la Hunter Valley, en Australie, quand elle découvrit en 2010 que la compagnie chinoise Yancoal prévoyait d’étendre une de ses mines sur le terrain de sa ferme. Depuis les années 1980, l’essor minier a chassé les agriculteurs de la vallée, mais elle était déterminée à empêcher Yancoal d’acheter ses parcelles ou à extraire le charbon dans la zone.
W. Bowman a alors travaillé avec des ONG environmentales, mené des actions en justice et diffusé l’information sur les effets nocifs de l’extraction du charbon sur lasanté, tout en refusant de vendre ses terres. En 2014, une cour australienne a jugé que Yancoal pouvait lancer l’exploitation à la condition sine qua non que l’entreprise acquière la propriété de W. Bowman. Elle refusa. La justice lui donna raison quand Yancoal fit appel l’année dernière. Les pourvois se sont poursuivis, mais jusqu’à présent, W. Bowman a empêché à elle seule l’extraction de 16,5 millions de tonnes  decharbon dans la Hunter Valley.
[Sources : goldmanprize.org ; sfchronicle.com mongabay.com]

Laisser un commentaire