Le nouveau film d’Al Gore : « Une suite qui dérange : la vérité au pouvoir »

La suite du documentaire d’Al Gore de 2006, Une vérité qui dérange, qui remporta un Oscar, a été présentée en janvier dernier au Festival du Film de Sundance et a reçu une standing ovation. La présentation de Une suite qui dérange : la vérité au pouvoir, accompagnée de l’injonction « Il est temps de se battre comme si le sort du monde en dépend», a coïncidé avec l’arrivée à la Maison Blanche de l’administration Trump. Le film passe en revue les progrès réalisés depuis dix ans pour renforcer la protection de l’environnement et présente les Accords de Paris dont l’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le monde entier.

A Sundance, Al Gore a été interviewé par Amy Goodman de Democracy Now, et a parlé de ce qu’il appelle « la révolution du développement durable » qui prend son essor en ce moment. « Ça a l’envergure et la portée de la révolution industrielle mais la rapidité de la révolution de l’information. » Le film a également été présenté en mai au Festival de Cannes où on a entendu Al Gore dire que le président Trump ne pourrait pas arrêter le mouvement sociétal de sortie des carburants fossiles. « Nous savons maintenant, après quatre mois d’administration Trump, que personne, ni même un président, ne peut arrêter la progression de la vague climatique», a déclaré Al Gore au cours d’une conférence de presse organisée dans le cadre du festival du film français. Une suite qui dérange, la vérité au pouvoir sortira dans les salles de cinéma à partir d’août 2017.
[Sources : slate.com ; reuters.com ; democracynow.org slashfilm. com]

Laisser un commentaire