Ovnis : une brèche s’ouvre aux États-Unis

Par William Allen

En décembre 2017, aux États-Unis, The New York Times, The Washington Post et Politico.com révélaient que le Département de la Défense avait récemment piloté un programme secret de cinq ans sur le phénomène ovni.

Cette révélation a constitué un cinglant démenti des multiples déclarations de militaires au fil des années, dans lesquelles ils affirmaient que le gouvernement ne menait plus aucun programme de recherches sur les ovnis depuis la fin du projet Blue Book en 1969. Blue Book, sous l’égide de l’US Air Force, a collecté des milliers d’observations de phénomènes ovnis dans les années 1950 et 1960, émanant en majorité de civils. Sa conclusion a été que la majorité de ces témoignages étaient des erreurs d’interprétation des faits, des phénomènes naturels ou de simples avions. Mais pour de nombreux critiques, à l’époque déjà, ce programme n’était qu’une tentative de manipulation de l’opinion publique, une campagne de dénigrement destinée à détourner l’attention du public de ce phénomène.

Les révélations retentissantes des 16-19 décembre 2017 furent relayées par les grands médias ainsi que par des publications online grand public comme Space.com, Esquire, Salon.com, Vanity Fair et plusieurs médias étrangers.

L’histoire relatée dans la version online du New York Times contient des vidéos déclassées provenant d’un avion de chasse de l’US Navy. En novembre 2004, au large de San Diego (Californie), l’avion rencontra un objet sans ailes de 12 m de long qui volait à des vitesses incroyables et se déplaçait sur des trajectoires imprévisibles et improbables. Dans une interview accordée à ABC News, le pilote, maintenant à la retraite, a déclaré qu’il n’avait jamais rien vu de tel au cours de ses 18 années de carrière, et qu’il pensait « que cet objet n’était pas de ce monde ».

Le programme secret récemment dévoilé (Programme avancé d’identification de menaces aériennes) s’est déroulé de 2007 à 2012. Il fut lancé et financé par l’ancien sénateur américain Harry Reid ainsi que par les sénateurs Ted Stevens et Daniel Inouye, maintenant décédés. H. Reid a déclaré au New York Times que les sujets en rapport avec l’espace l’avaient toujours intéressé et que son intérêt pour le phénomène ovni avait grandi lorsque feu le sénateur John Glenn, ancien pilote de la Marine et astronaute de la Nasa, lui avait dit que le gouvernement devrait sérieusement penser à mettre en place une étude sur les ovnis qui inclurait des interviews de pilotes militaires…

Lire la suite

Laisser un commentaire