L’appel du dalaï-lama à la jeunesse [Extraits]

Par Phyllis Power

… Les jeunes peuvent y arriver

« Mes chers amis, […] je crois en vous. Je suis de plus en plus convaincu que votre génération a la capacité de transformer ce siècle naissant en une ère de paix et de dialogue. Vous avez les moyens de réconcilier notre humanité séparée d’elle-même et du monde naturel. […] Vous êtes la première génération de vrais citoyens du monde. »

« Les problèmes que vous rencontrez aujourd’hui ne sont pas de votre fait. Ma génération et celle de vos parents […] sont les générations du problème. Vous devez être la génération qui trouve des solutions ! »

« Faites bon usage de l’intelligence collective, basée sur le partage. Et par-dessus tout, soyez la génération qui agit. »

« Vous avez la capacité de mener l’humanité vers une nouvelle forme de fraternité, de justice et de solidarité. » …

Mettre fin à la guerre

« Tout ce que j’écris a pour but d’expliquer comment créer les conditions nécessaires à la paix, à la fois en nous et autour de nous. »

« L’humanité a trop souvent dirigé son ingéniosité vers la destruction, même en maîtrisant la force dont le soleil tire sa puissance. Vous êtes nés dans un monde où les arsenaux d’armes atomiques ont bien plus que la capacité de détruire la planète. »

« Le XXIe siècle sera le siècle de la paix, ou l’humanité cessera d’exister. »

« La guerre est un anachronisme total. Le temps est proche où votre génération aura relégué la guerre aux oubliettes de l’histoire. »

« Tout ce qui divise appartient au passé. Toutes ces forces de séparation et d’exclusion seront impuissantes à résister au désir de paix incarné par votre génération. »

L’écosystème

« L’humanité est entièrement responsable des causes des problèmes qui résultent du réchauffement climatique. »

« Nous devons repenser la façon dont nous vivons sur Terre pour préserver la vie. Le réchauffement climatique est hors de contrôle. […] Le temps ne joue pas en notre faveur, c’est pourquoi j’en appelle à vous tous, jeunes du millénaire, pour hâter cette révolution radicale. »

« Vous faites partie de la nature et la compassion ordonne que vous preniez soin d’elle autant que de vous. »

« Ce n’est que par le soutien mutuel et la coopération que vous parviendrez à contenir les désastres alimentés par l’injustice sociale et économique, qui découlent de l’avidité, de l’égoïsme et d’autres états d’esprits négatifs. »

« Vous êtes responsables du bien-être de milliards d’êtres humains et de toutes les espèces vivantes qui partagent cette aventure de la vie sur Terre.

C’est à vous de protéger les ressources naturelles et de sauvegarder l’air, l’eau, les océans, les forêts, la faune et la flore. Pour ce faire, il est indispensable que vous réalisiez votre potentiel pour l’amour et la compassion, afin de prendre soin de la Terre. Apprenez à l’aimer en la partageant plutôt qu’en vous efforçant de la posséder, et donc de la détruire. » 

Un nouveau monde

« Un nouveau jour est en train de naître. C’est comme si on tournait la page. […] La voie à suivre est de faire advenir une révolution de compassion qui amènera un nouveau souffle à la démocratie en étendant la solidarité. […] Placez la compassion au cœur de la vie sociale. »

« Le futur du monde ne dépend pas exclusivement des politiciens, des cadres des multinationales ou des Nations unies, mais de tous ceux qui se reconnaissent dans le « nous », les sept milliards de personnes de la Terre. »

« Quand la société entière sera imprégnée d’une vision positive de l’humanité, vous verrez les conflits de pouvoirs contemporains transformés en une économie attentionnée, basée sur la confiance mutuelle et les intérêts communs.

Une éthique de la considération, basée sur les valeurs universelles de la bienfaisance, de la tolérance, de la générosité, de la gentillesse, du pardon, de la non-violence remplacera l’éthique actuelle de la critique négative et de l’interdit. »

« Ceci est le nouveau monde que vous léguerez à vos enfants et petits-enfants. Ils grandiront dans une famille humaine unie, consciente d’être un corps, une conscience. Gardez votre enthousiasme et votre optimisme de jeunesse tandis que vous avancez vers un avenir plus juste et plus heureux. »

Le dalaï-lama et Sofia Stril-Rever, Faites la révolution ! L’appel du dalaï-lama à la jeunesse, Massot éditions, 2017.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.